Vieille de plus de quarante ans, la bibliothèque des Minoteries a été entièrement rénovée. Lors de sa réouverture à l’automne 2019, les usagers ont découvert avec plaisir une surface agrandie et lumineuse, agrémentée d’un nouveau mobilier. Tout a été pensé pour rendre les espaces plus conviviaux et accessibles à toutes et tous. Organisée autour d’un bureau d’accueil central, la disposition des collections favorise le mélange des publics en réunissant les collections adulte et jeunesse – BD, mangas, DVD, livres lus, etc. – dans un espace commun. Une nouvelle prestation autour du jeu vidéo est proposée sous la forme de tournois et d’ateliers découverte.

Au sous-sol, une aire confortable accueille dorénavant la médiation culturelle, ainsi que les personnes désirant travailler en groupe, quelle que soit leur activité. Un espace spécialement dédié à l’informatique comprend six postes informatiques. Mais on peut aussi se rendre à la bibliothèque des Minoteries tout simplement pour profiter de l’espace de détente et du patio central durant les beaux jours. Des bornes de prêt-retour automatique, ainsi qu’une accessibilité totale de l’établissement pour les personnes à mobilité réduite, viennent compléter les nouvelles prestations.

Au croisement des savoirs et des cultures

«Le public veut pouvoir bénéficier de lieux de vie et de rencontre ouvert à toutes et à tous, souligne Véronique Pürro, directrice des Bibliothèques municipales. Nous souhaitons disposer à Genève de bibliothèques qui proposent des actions culturelles et des formations, sans oublier, bien sûr, l’accès à la connaissance ou encore la possibilité de s’installer pour lire et travailler tranquillement». Grâce aux travaux engagés, les espaces sont plus accueillants et s’adaptent à différents types d’activité. Réaménagée, réorganisée, la bibliothèque devient «un laboratoire» des nouvelles pratiques sociales, un lieu de proximité profondément ancré dans son quartier, tout en étant ouvert sur le monde.

A l’ère d’Internet et des nouvelles technologies, les bibliothèques jouent un rôle clef, puisqu’elles offrent un environnement propice (et gratuit!) à la production et à la diffusion de contenus numériques, ainsi qu’à leur vulgarisation. «Le réaménagement de nos bibliothèques permet de matérialiser cet axe stratégique, en proposant dorénavant au public des espaces entièrement dédiés au numérique. C’est le cas notamment à la Cité: le 4e étage est un lieu de familiarisation et de réflexion autour des nouvelles pratiques digitales. On peut se divertir avec des jeux vidéo, accéder à plus de 7000 titres de presse en ligne, découvrir les bases de la programmation et assister à des ateliers et des conférences», détaille Véronique Pürro.

La réouverture des Minoteries s’inscrit dans le prolongement du «Plan directeur 2016-2020 des bibliothèques», présenté il y a quatre ans par Sami Kanaan. La rénovation de la bibliothèque des Eaux-Vives – dont le démarrage est prévu en juillet de cette année -, puis celles de la Jonction et de Saint-Jean (horizon 2021) sont les prochaines étapes inscrites au calendrier. Conservant l’essence des bibliothèques traditionnelles d’antan, elles deviennent en plus des lieux de culture et de loisirs qui favorisent l’apprentissage, l’intégration et le lien social!

Viviane Scaramiglia

Pin It on Pinterest

Share This

Share This

Share this post with your friends!