HUMOUR & PHILOSOPHIE

La terre ferme… tant pis, on ira ailleurs! 

La grande césure

La grande césure n’aura pas eu lieu. Les prophètes de la sociologie et du journalisme de grand chemin nous prédisaient qu’il y aurait un avant et un après la pandémie, que le monde allait se ressaisir en profitant du redoux que le confinement imposait à toute une société: l’air était plus pur, le bruit des villes en net recul, les déplacements réduits au nécessaire, les achats inutiles aux oubliettes, le recentrement sur l’essentiel allait amener chacun au point culminant de lui-même.

Néo-féminisme,néo-totalitarisme

Des faits bien réels et pénalement répréhensibles se sont mélangés à de pures spéculations, tant et si bien que cette coterie nuisible agit en ennemie d’une moitié de l’humanité; mais cette posture idéologique et revancharde porte atteinte à l’autre moitié aussi: plusieurs femmes en subissent largement les conséquences.

Les nouvelles mises à l’Index

L’Index est un reliquat de l’Inquisition: il s’agit d’une liste d’ouvrages qui ne sont pas autorisés à la lecture par les catholiques. La congrégation de l’Index fut instituée en 1571, et la liste des ouvrages sulfureux à proscrire fut régulièrement mise à jour jusqu’en 1962.

Règlement de comptes à OK Covid

Faut-il donner crédit à la lente patine de l’expérience ou à la fulgurance de l’informatique? Faut-il suspecter des résultats concrets ou une vision plus internationale? Ou bien, faut-il admettre, derrière ces duels assassins, des intérêts financiers colossaux qui pèsent de tout leur poids sur la justesse des traitements préconisés?

Après le virus… réinventer la vie

Réinventer la finance, réinventer l’école, réinventer la cité, réinventer l’agriculture, réinventer la forêt tropicale, réinventer le travail, réinventer la santé, réinventer la biodiversité: en résumé, nous allons devoir tout simplement réinventer la vie.

Une brève histoire de l’Humanité

Une brève histoire de l’Humanité

Commençons par la bonne nouvelle: le Covid-19 et ses futures générations mutantes ne vont pas éliminer tout le monde. Les virus et compagnie ont besoin de corps en bonne santé pour exister. Les virus ne sont pas stupides et comme le genre humain, ils ont un instinct de survie. Donc l’équation est simple: tu prends soin de ta santé, je prends demeure dans ton corps et tout va bien.

Alexandrie, Alexandra

Le mois passé, j’ai pénétré dans le bâtiment des congrès de la nouvelle Bibliothèque d’Alexandrie, et l’histoire a chanté à mon oreille. Cette bibliothèque est le modèle de toutes les bibliothèques. Deux statues nous accueillent: Athéna la Grecque et Isis l’Egyptienne.

La police polisse le monde

Traditionnellement, depuis le XVIIe siècle, la police veille sur l’ordre public et poursuit les malfrats; c’est son rôle. La police a donc l’œil à tout, aux grandes comme aux petites affaires, avec discernement de préférence. Ce faisant, elle produit une normalisation des comportements; elle inspecte en se rendant invisible, garde un œil sur chacun et sur tout.

Le monde merveilleux du numérique en classe

Le rapport PISA 2018, paru en décembre 2019, le dit clairement: en Suisse, l’utilisation du numérique par les élèves pendant leurs cours aboutit pour eux à de moins bons résultats scolaires que pour ceux qui ne l’utilisent pas.

Une aventure de la liberté

Les intellectuels (les mêmes, aidés maintenant par les réseaux sociaux) sont attirés par ces idéaux écologiques; ils y repèrent un salut possible et la tendance au totalitarisme écolo se renforce tous les mois.

Pin It on Pinterest

Share This