HUMOUR & PHILOSOPHIE

La terre ferme… tant pis, on ira ailleurs! 

Je me vaccine (?)

il s’agit là de l’éternel combat entre la liberté de chacun et la nécessité collective. L’exemple le plus proche de nous, et sans doute le plus brûlant aujourd’hui, est celui de la vaccination. Faut-il, pour des raisons de nécessité collective, obliger les individus à se vacciner contre le Covid-19, le bon fonctionnement sanitaire, économique et social de la société faisant loi?

Crise institutionnelle?

Donc le 28 octobre 2020, le Conseil d’Etat donnait dans l’urgence une conférence de presse aux allures théâtrales. Les six visages étaient sinistres, presque tragiques. On avait appris des choses terribles. Il fallait agir.

Mieux avant?

Le Parlement genevois vient de rejeter à une voix près la construction de la prison des Dardelles. Toute la gauche s’y est opposée et le PDC s’est abstenu courageusement.

A quel saint se vouer?

La grande césure n’aura pas eu lieu. Les prophètes de la sociologie et du journalisme de grand chemin nous prédisaient qu’il y aurait un avant et un après la pandémie, que le monde allait se ressaisir en profitant du redoux que le confinement imposait à toute une société: l’air était plus pur, le bruit des villes en net recul, les déplacements réduits au nécessaire, les achats inutiles aux oubliettes, le recentrement sur l’essentiel allait amener chacun au point culminant de lui-même.

Et le Québec, bon sang?

La grande césure n’aura pas eu lieu. Les prophètes de la sociologie et du journalisme de grand chemin nous prédisaient qu’il y aurait un avant et un après la pandémie, que le monde allait se ressaisir en profitant du redoux que le confinement imposait à toute une société: l’air était plus pur, le bruit des villes en net recul, les déplacements réduits au nécessaire, les achats inutiles aux oubliettes, le recentrement sur l’essentiel allait amener chacun au point culminant de lui-même.

La grande césure

La grande césure n’aura pas eu lieu. Les prophètes de la sociologie et du journalisme de grand chemin nous prédisaient qu’il y aurait un avant et un après la pandémie, que le monde allait se ressaisir en profitant du redoux que le confinement imposait à toute une société: l’air était plus pur, le bruit des villes en net recul, les déplacements réduits au nécessaire, les achats inutiles aux oubliettes, le recentrement sur l’essentiel allait amener chacun au point culminant de lui-même.

Néo-féminisme,néo-totalitarisme

Des faits bien réels et pénalement répréhensibles se sont mélangés à de pures spéculations, tant et si bien que cette coterie nuisible agit en ennemie d’une moitié de l’humanité; mais cette posture idéologique et revancharde porte atteinte à l’autre moitié aussi: plusieurs femmes en subissent largement les conséquences.

Les nouvelles mises à l’Index

L’Index est un reliquat de l’Inquisition: il s’agit d’une liste d’ouvrages qui ne sont pas autorisés à la lecture par les catholiques. La congrégation de l’Index fut instituée en 1571, et la liste des ouvrages sulfureux à proscrire fut régulièrement mise à jour jusqu’en 1962.

Règlement de comptes à OK Covid

Faut-il donner crédit à la lente patine de l’expérience ou à la fulgurance de l’informatique? Faut-il suspecter des résultats concrets ou une vision plus internationale? Ou bien, faut-il admettre, derrière ces duels assassins, des intérêts financiers colossaux qui pèsent de tout leur poids sur la justesse des traitements préconisés?

Après le virus… réinventer la vie

Réinventer la finance, réinventer l’école, réinventer la cité, réinventer l’agriculture, réinventer la forêt tropicale, réinventer le travail, réinventer la santé, réinventer la biodiversité: en résumé, nous allons devoir tout simplement réinventer la vie.

Pin It on Pinterest

Share This