La vaste halle a fait peau neuve!

D’une salle vétuste dédiée à la pétanque est né un espace de sport polyvalent et lumineux. A travers la grande baie vitrée donnant sur la rue François-Dussaud, le passant aperçoit les sportifs accrochés au mur de grimpe coloré. La rénovation de cette partie du centre sportif de la Queue-d’Arve s’est achevée en décembre dernier, après sept mois de travaux.

Ils sont déjà nombreux à bénéficier des nouvelles infrastructures sportives. Tout au long de la journée, les groupes se succèdent pour faire une partie de pétanque, de squash ou de baby-foot. D’autres usagers s’exercent à l’escalade le long des 24 lignes et 15 mètres de développé, après un échauffement à l’espace «bloc» situé sur la mezzanine. A l’une des extrémités de la salle se trouve un café-restaurant ouvert au quartier, qui offre des plats du jour sur place et à l’emporter. De quoi reprendre ses forces entre deux matches. Au sein de l’espace omnisports règne une ambiance dynamique où divers sports se côtoient amicalement. «Ce nouvel espace a été pensé pour être non seulement un lieu de pratique sportive répondant aux besoins actuels, mais aussi un espace convivial ouvert sur le quartier qui verra le jour aux Vernets dès 2022», relève Sami Kanaan, Conseiller administratif en charge du sport.

Optimiser les infrastructures 
existantes

Inauguré en 1990 et censé être provisoire, le centre sportif de la Queue-d’Arve fait partie de l’offre générale des lieux dédiés au sport en Ville de Genève. Il est ouvert au grand public et aux clubs sportifs. «Les travaux effectués ces derniers mois font suite à la rénovation du vélodrome et à l’ouverture d’une salle de boxe à la Queue-d’Arve. Le nouvel espace répond à la diversité des besoins et des envies en matière de sports à Genève», souligne Sybille Bonvin, cheffe du Service des sports de la Ville de Genève. D’une surface de 1600 m2, la salle rénovée comprend désormais 16 pistes de pétanque remises aux normes officielles. Deux murs d’escalade flambant neufs sont en outre proposés, intégrant pas moins de 4300 prises. Nouveauté en Ville de Genève: quatre terrains de squash ont été aménagés, destinés à une pratique libre avec réservation individuelle. Enfin, le CFT Saloon Acacias propose six baby-foot professionnels.
Le chantier – d’un budget de 2,4 millions de francs – aura permis de remettre entièrement à neuf cette partie du centre, y compris son système de chauffage, de ventilation et d’éclairage, afin de répondre aux normes actuelles et réduire la consommation énergétique. «Ces nouveaux équipements sont une étape importante avant l’aménagement dans le centre d’une autre salle polyvalente: modulable, elle pourra accueillir 3500 places lors de manifestations sportives d’envergure, poursuit Sybille Bonvin. Le dépôt du crédit de construction est planifié pour 2022, avec une mise en service prévue à l’horizon 2024».

Sport pour tous et toutes

Si la Ville de Genève dispose aujourd’hui d’une offre sportive conséquente, force est de constater que ses infrastructures sont vieillissantes, saturées à certaines heures ou inadaptées aux besoins en évolution. La Ville doit également se préparer à absorber les quelque 20 000 habitants supplémentaires attendus à l’horizon 2030. Hormis les travaux engagés à la Queue d’Arve, le Plan directeur des équipements sportifs 2017-2030 prévoit des interventions sur plusieurs autres sites et ce, pour un investissement total de CHF 300 millions. Il s’agit notamment des stades du Bout-du-Monde et de Vessy, qui nécessitent une refonte complète; le centre du Bois des Frères sera aussi remis au goût du jour pour intégrer une Maison du sport, un centre de tennis de table et une auberge de jeunesse. Enfin, dans le cadre de la nouvelle gare des Eaux-Vives, un centre sportif est planifié à l’horizon 2024, comprenant entre autres une piscine couverte. Avec la Comédie à proximité, il n’y aura plus qu’un pas à franchir, de la culture au sport…

Véronique Stein

Pin It on Pinterest

Share This

Share This

Share this post with your friends!